L’implant et Moi

Si tu as lu mon article sur la contraception où je racontais mes jongles entre la pilule le préservatif et le calcule du cycle tu as du comprendre qu’actuellement j’utilise l’implant contraceptif comme mode de contraception. Apres le but de mon post n’est pas de t’effrayer ou de te dissuader parce que les effets secondaires varient d’un profil à un autre. Mais c’est important d’être informé sur les potentialités. Moi dans mon cas même si j’avais su ce qui viendrait après j’aurais quand même pris l’implant pour les raisons que je t’explique dans l’article de la contraception.

Comment tout à commencé?

Lors d’une discussion au boulot entre fille ma collègue qui porte un stérilet me raconte son calvaire entre le stérilet au cuivre et l’hormonale, tout un charabia que je ne comprends pas du coup elle me demande et toi tu as quoi comme contraception? Moi naïvement je dis le préservatif elle me regarde avec de grands yeux mais « nonnn comment ça, tu fais comment? » et là je rétorque « mais avec le préservatif ». Et elle qui me dit: » mais pour la sensation? » et là je me rend compte qu’en vrai l’histoire du préservatif qui réduit le plaisir est purement psychologique. C’est à partir de ce moment que j’ai commencé à me faire des films du style ouais il me faut quand même une contraception et je ne me voyais pas avec une sorte d’hameçon là dans l’utérus. Des jours plus tard ma pote me dit qu’elle s’est fait mettre un implant au bras après son IVG et là ça été ma révélation.

Je ne savais pas trop ce que c’était comme la plupart je savais juste que j’ai rien à boire et que c’est dans l’avant bras. J’ai googlé le centre de planning familiale le plus proche de chez moi pour aller prendre des renseignements sur place pour avoir une spécialiste au lieu d’être traumatisé par les avis doctissimo. J’étais surprise de découvrir 10 autres modes de contraception féminines et c’est ouf parce qu’on ne nous en parle pas à l’école ni dans les pubs.

La mise en place

La mise en place débute par une présentation de toutes les autres contraceptions existantes et les effets potentiels. Pour moi je savais déjà ce que je veux donc quand elle parlait là dans mon coeur j’étais en mode « pardon tantine tout ce que tu me présente là c’est long vient au but du sujet pardon ». Apres la consultation, elle m’a fait une ordonnance pour aller chercher l’implant et l’anesthésie en pharmacie. Le jour de la mise en place, j’ai dû poser le patch anesthésiant sur le bras choisi au moins deux heures avant le rendez vous. Elle m’a fait faire un test de grossesse avant la pose sinon bah ça sert à rien. Pour la pause j’ai pas eu le courage de regarder comment elle allait s’y prendre pour m’enfoncer une tige dans l’avant bras, mais si tu pense que tu ne vas rien ressentir grâce à l’anesthésie bah tu te trompes ah ah. La douleur est supportable mais si je dois comparer c’est semblable à la douleur d’un tatouage ça fait mal mais ça va. L’effet n’est pas instantané si je me souviens bien il faut attendre deux semaines avant que ça ne fasse effet j’avais tellement peur de la fiabilité j’ai attendu trois semaines pour être sûre LOL.

Mon calvaire

Mon snap le jour de la pose le Juin 2018

Ça y est j’ai mon implant depuis trois semaine je suis contente comme jaja, la dame m’a dit qu’il se peut que je ne règle plus pendant 3mois j’ai pas à me faire de souci ah ah que demande le peuple (Les hormones ont pour but d’empêcher le corps d’ovuler en lui faisant croire que je suis enceinte). S’il faut que je règle une fois par an pour moi ça ne me dérange pas du tout au contraire.

Le premier mois tout se passe bien je règle à peine quelques gouttes durant trois jours; je suis aux anges. Mais la suite n’est pas tout rose ahah. Les mois qui ont suivis descente sanguinaire. Si je te dis que je règle tous les jours tous les jours au point où j’ai des tiroirs remplis de serviettes et protège slip. Ah oui parce que entre les tempêtes de sang et les pertes de sang quotidienne il faut adapter la protection. Mon copain me dit même meuf tu règle 360 jours par an. Si j’ai pas trop vu mes règles c’est deux semaines par trimestre. C’est tout le temps saoulant. Je ne te parle pas des sauts d’humeur, montagnes russes émotionnelles mais mes crises d’angoisses ont commencé à être fortes à partir de la pose de l’implant. J’ai des périodes de down affreuses comme SPM (syndromes post menstruels), je vais pleurer parce que quelqu’un fait la bise à son chien pour te dire l’enfer. J’ai découvert récemment dans la vidéo de yanissa xoxo que le retrait de l’implant est aussi difficile que la pose et que l’équipement de retrait est couteux. J’ai vu sur pinterest que tu peux perdre l’usage de ta main si on te le retire mal; donc merci chers spécialistes TOUT nous dire.

Si toi aussi tu utilises l’implant, ou si tu hésites à te lancer avec mets ton opinions en commentaire…

3 commentaires sur “L’implant et Moi

Répondre à blablatonsblog Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.