Visiter Séville durant le Covid

Hola, on se retrouve pour une troisième ville en Espagne après Madrid et Barcelone, mais cette-fois-ci dans un contexte particulier qui est le covid. Entre tous ces communiqués et annonces gouvernementales tu ne sais plus où donner la tête. Quelles sources croire, quelle est la démarche à suivre. Je te dis tout. Comment voyager en Espagne durant le covid-19; les démarches à suivre Test, QR code et pour finir mes petites pépites de la ville. Cet article concerne les départs et retours depuis la France pour l’Espagne et vis versa.

Quelles sont les procédures à faire pour voyager

Tant que les frontières nationales ne sont pas fermées, il est toujours possible de voyager dans l’union européenne, peut importe le motif, même pour du tourisme.

Le test PCR et le QR code

À l’aller il te faut disposer de résultats négatifs d’un test PCR datant de moins de 72 à partir de la date de dépistage; en plus d’un QR code qui te sera demandé à l’arrivée sur le territoire espagnol. L’embarquement peut être refusé sinon.

Lien du QR code pour rentrer en Espagne.

Au retour, il te faudra également disposer d’un test PCR et d’une attestation à remplir qu’ils te donneront sur place à l’aéroport. Au retour en France il ne m’a été demandé que ma pièce d’identité mais j’avais toujours mon test à disposition on ne sait jamais. Petite précision en Espagne les test ne sont pas gratuits comme en France et les couts peuvent vite monter à 100€. Heureusement, le gouvernement a mis la possibilité d’effectuer le test à 58,68€ à l’aéroport de Séville. Ce qui est encore cher mais tu peux te le faire rembourser par la sécurité sociale en France à hauteur de 60€. Pour avoir les résultats le jour de ton départ il faut prendre rendez-vous la veille et payer sur place uniquement par carte.

Visiter Séville

Maintenant que tu es à l’aéroport comment faire pour aller dans la ville.

Aller à Seville depuis l’aéroport

Pour te rendre dans la ville tu as deux possibilités. La première Uber pour une vingtaine d’euros et le bus. Non il n’y a pas de co-voiturage c’est bien trop proche de la ville pour ça: 35 min en voiture. Le bus coûte 4€ l’aller simple et 6€ l’aller-retour si tu les fais le même jour. Il y a plusieurs arrêts sur le parcours ce qui est pratique parce que tu peux prendre ton bus pour l’aéroport à plusieurs endroits de la ville.

Pour les transports en commun je n’ai pas grand-chose à te dire parce que j’ai tout fait à pied. Comme on dit si tu n’as pas encore mal aux pieds c’est que tu n’as pas assez visité. Personne à part moi mais c’est en partie vrai, Lol.

Les monuments de Séville

J’étais trop occupé à rattraper le temps perdu dans les bars et restaurants que je n’ai pas visité grand chose. Mais pour comprendre l’histoire de la ville j’ai adoré faire le Free Tour en espagnol. Sans spoiler, Séville est une ville anciennement Musulmane et chrétienne. D’ailleurs le grand portail latéral de la cathédrale est écrit avec les versets du Coran. Certains bâtiments de l’église sont même anciennement des mosquées. Bien sûre tu pourras remercier le guide à la fin de la visite avec un petit billet selon ta générosité.

Mes recommandations

Je ne suis pas restée assez longtemps pour tous les faire, mais j’ai déniché quelques petites pépites que tu trouveras ci-dessous en pêle-mêle. Ce sont mes valeurs sures de la ville. On oublie déjà les attrapes touristes des grandes places, on est sur du typique.

Ce qu’il faut savoir sur Séville

Ce qu’il faut savoir à Séville et en Espagne en général c’est que l’eau n’est pas gratuite comme en France, le pain et les amuse gueules « picos y regañas » sont en supplément 1 €. Tous les plats s’accompagnent à 90% de frites ou patates. Ils ont deux formats de plats, les « tapa » qui sont les versions miniatures (équivalant à une portion enfant) et les assiettes classiques, donc pour varier je conseille de commander des « tapa » de différents trucs que tu souhaites manger. C’est ainsi que je me prenais des tapas de légumes pour avoir un peu de verdure dans mes assiettes.

La Casa Cuesta

Si tu y vas de ma part tu auras -50% sur l’addition avec mon code: @cyjetaime. Hélas, cela n’arrivera jamais si tu connais à profiter de contenu gratuitement sans soutenir le travail qu’il y a derrière. Prends 30 secondes pour t’abonner ou au moins commenter l’article c’est gratuit. Bref!

La casa cuesta est un petit restaurant traditionnel ouvert depuis plus de 135 ans. Tu y trouveras des petits plats traditionnels à base de viande, poisson, etc. Le chef de salle parle français. D’ailleurs c’est la seule fois où j’ai parlé français. Même si mon accent n’est pas le mejor je parle toujours espagnol pour éviter de me faire pigeonner. Jusque-là, ça a marché pour moi, donc je te recommande si tu parles espagnol de ne pas hésiter…bref je m’égare encore. Tu y trouveras des petits plats traditionnels à base de viande, poisson, etc.

Fourchette de prix: basse €

Bar Pelayo

Mon gros coup de coeur, le lieu est aéré ce qui est sympa en été quand tu es juste devant la rue. Après l’intérieur aussi est magnifique. Les serveurs sont sympathiques et professionnels. Tu y trouves des « tapa » pour moins de 5€ et les plats pour environ 12-15€. La carte est variée, si tu veux manger du frais et local tu es au bon endroit. D’ailleurs j’y suis retournée 2 fois.

Fourchette de prix: basse €

La crème de la crème

C’est le petit coffee shop moderne où te poser pour bosser avec un petit cake et un jus d’orange. Non loin du marché sur la petite place, les serveurs y sont BG pour le coup 😉

La mujer

C’est également mon petit coup de coeur. Le petit bar de quartier pas du tout touristique où te poser près des quais avec tes petits tintos (sangrias) piscines à 2,5€ en te flânant au soleil.

Les recommandations ci-dessus sont vraiment les petits bars que j’ai déniché en me baladant au coin d’une rue. Il y a d’autres endroits bien que j’ai fait que je ne recommanderai pas, parce que: soit les serveurs n’étaient pas sympas, ou parce que j’étais trop occupée à enjoy le moment présent. Tu les retrouveras sur google. J’allais oublier, une chose qui m’a vraiment énervé à Séville dans les restaurants: les serveurs servent d’abord les locaux avant les étrangers même s’ils sont venus après toi. Je l’ai remarqué toutes les fois où je faisais la queue… Coïncidence? je ne sais pas, à voir la prochaine fois, mais ainsi s’achève le séjour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :